«pour mieux discuter, il faut que l’on recense les contentieux»

 «pour mieux discuter, il faut que l’on recense les contentieux»

Le président de l’Assemblée nationale a pris part à la cérémonie Afterwork, ce jeudi 25 février 2021 à l’hôtel Noom à Conakry. Une initiative des jeunes parlementaires guinéens.

«Afterwork est une initiative qui doit permettre à la jeune génération de savoir dans quoi nous sommes, quand on parle de politique. Et surtout, quels sont nos échecs? Je dois avouer d’entrée de jeu qu’ils (échecs) sont beaucoup plus nombreux que nos succès dans ce que nous faisons dans la politique surtout dans ce pays», a dit le président du parlement guinéen.

Il ajoute qu’il serait utile que l’on trouve un cadre en Guinée pour s’expliquer. Et ce, quelque que soit le nom qu’on voudra donner à ce cadre «mais il faut bien qu’à un moment donné, on se retrouve et son discute.»
Pour mieux discuter, Amadou Damaro affirme qu’il faut que l’on recense les contentieux. «Ce qui s’est passé en 1960, 1965, 1970…Je suis sûr d’une chose, surtout pour la jeune génération, il y aura des exclamations.»

Source link

Guinee Actus

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *