Plainte non répondue, le TPI de Kaloum attend de pied ferme Antonio SOUARÉ

 Plainte non répondue, le TPI de Kaloum attend de pied ferme Antonio SOUARÉ

Suite à une plainte non répondue depuis près de 2 mois de l’AS Kaloum contre Mamadou Antonio SOUARÉ et son avocat M. ABEGA, pour ”Manoeuvres de déstabilisations et troubles à l’ordre public”, le président de la fédération guinéenne de football se retrouve dans le collimateur du TPI de Kaloum.

Les ennuis se suivent pour l’actuel président de la Fédération Guinéenne de Football. L’homme d’affaire est cette fois visé par une plainte de l’éternel rival, l’Association Sportive de Kaloum au Tribunal de Première Instance de Kaloum.

Les faits? Le club de Kaloum reproche à l’avocat Maître ABEGA et à Mamadou Antonio SOUARÉ, des manœuvres de déstalinisation et de troubles à l’ordre public dans la gestion de la FÉGUIFOOT.

La plainte date de deux mois et n’a toujours pa été répondue. Le TPI de Kaloum est donc passé à la vitesse supérieure dans ce dossier et attend de pied ferme M. SOUARÉ qui rentrera en fin de semaine d’un voyage de travail de Kigali, Rwanda. Un autre feuilleton qui s’annonce.

Sur le sujet, Abdoulaye CONDÉ, bras droit et conseiller juridique de SOUARÉ s’est exprimé. Il estime qu’aucun mandat d’arrêt n’attends son collaborateur :

« À en croire à des rumeurs et affirmations qui polluent la toile et la Cité, le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Kaloum, Alpha Sény Camara a délivré un mandat d’arrêt contre le Président Antonio […]

Cette information reprise et relayée par plusieurs sites d’informations a mis en branle de nombreux proches et soutiens du Président Antonio, cherchant à comprendre les raisons et motivations explicatives sinon justificatives d’une mesure si étrange à l’égard d’une personnalité que rien, alors rien n’identifie, ni de près ni de loin, avec les milieux de drogue ou de blanchiment d’argent.

Conscients du danger surtout de la stupidité d’une telle démarche que rien n’autorise, certains dignitaires lucides et qui ont de la suite dans les idées se sont rapidement mis à l’œuvre pour freiner cette autre forme de fuite en avant dans laquelle tirent profit des pyromanes et va-t-en guerre sous le parapluie public.

En vérité, recul du Procureur ou fausse alerte, ce mandat d’arrêt n’a pas franchi le seuil des intentions, il n’a pas résisté à la rumeur, il est resté au stade fiction.

Donc, le Président Antonio Souaré qui a librement quitté Conakry, mercredi 12 mai, reviendra tout aussi librement, ce dimanche 16 mai 2021, dans la capitale Guinéenne […] Il pourrait même présider l’Assemblée Générale Élective de la Fédération Guinéenne de Football, le mardi 18 mai 2021… » laisse entendre l’intéressé.

Plus loin, il rappelle l’acharnement insistant de ce Procureur contre son patron : « Cependant, demeure un problème. Sur une plainte formulée par l’Association Sportive de Kaloum (ASK) de Boubah Dinah Sampil dont est devenu secrétaire général, Salifou Camara  » Super V « , contre le Franco – Camerounais, Me Proposer Abéga, le Procureur Alpha Sény Camara s’acharne, depuis contre vents et marrées, à convoquer et à entendre le Président Antonio Souaré dans ses locaux.

Le Président en exercice de la Fédération Guinéenne de Football pour deux raisons au moins, estime que le Procureur devrait plutôt classer ce dossier.

D’abord, il ne reconnaît à Salifou Camara Super la qualité ou le statut d’acteur de Football permettant de porter plainte, ensuite, les affaires et contentieux relevant du Football se posent et se règlent devant les juridictions internes de la Fédération Guinéenne de Football ou internationales intégrées à la FIFA.

Pour ces raisons et d’autres, les incessantes convocations du procureur Alpha Seny Camara ont l’allure d’un harcèlement que le Président Antonio Souaré juge inacceptable.

Après le retrait de sa candidature à sa propre succession, la descente de la gendarmerie à son domicile, le rappel de sa garde armée, l’interdiction du droit à la sirène et au cortège, il est difficile sinon impossible de ne pas voir derrière ces ennuis et épreuves que traverse le Président Antonio Souaré, la main du pouvoir… » explique M. CONDÉ.

Un autre feuilleton à suivre avec beaucoup d’intérêt…

Source link

Guinee Actus

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *