Ousmane Gaoaul Diallo n’est pas sous soins intensifs (Ministère de la Justice)

 Ousmane Gaoaul Diallo n’est pas sous soins intensifs (Ministère de la Justice)

Détenu à la maison centrale de Conakry, l’ancien député uninominal de Gaoual et responsable de la cellule de communication de l’UFDG, principal parti d’opposition, est admis selon nos informations au service neurologie de l’hôpital Ignace Deen.

Dans un communiqué publié ce mardi 04 mai, le département de la Justice rassure que la présence de l’opposant dans une cabine située au sein des services des urgences n’est nullement liée à son état de santé.

Communiqué

Conformément à ses déclarations précédentes, le Ministère de la Justice tient à rappeler l’intérêt particulier qu’il accorde au problème de santé des détenus.

C’est dans ce cadre, qu’ayant été informé du cas de M. Ousmane Gaoul Diallo, les dispositions idoines ont été prises en vue de son admission à l’hôpital Ignace Deen où, pour des raisons de commodités, une Cabine individuelle située aux Services des Urgences, lui a été attribuée.

Cette présence de M. Ousmane Gaoual Diallo dans une cabine située au sein des services des urgences n’est nullement liée à son état de santé, mais s’explique plutôt par la nécessité de lui trouver un cadre convenable et approprié pour son suivi médical.

Il convient donc de préciser que M Ousmane Gaoual Diallo n’est pas sous soins intensifs contrairement à ce que rapportent certaines sources d’information.

Une fois encore, le Ministère de la Justice réaffirme son attachement au respect des droits humains, notamment, de l’hygiène, des soins médicaux et de l’assistance aux détenus

Depuis les violences post-électorales de la présidentielle du 18 octobre 2020, Ousmane Gaoaul Diallo, Cherif Bah, Étienne Soropgoui, Abdoulaye Bah et Cellou Bah sont détenus à la maison centrale de Conakry.

Source link

Guinee Actus

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *