l’Unicef lance des alertes sur la « négligence » des autres épidémies

 l’Unicef lance des alertes sur la « négligence » des autres épidémies

Les constats révèlent que les pays sont plus préoccupés ces derniers temps dans la riposte au Covid-19, que les autres épidémies, selon des observateurs. Après l’Organisation mondiale de la santé, c’est aussi l’Agence des Nations Unies pour l’enfance (Unicef) qui a lancé l’alerte sur les nécessités de la poursuite des vaccins contre la Poliomyélite et la rougeole.

La porte-parole de cette organisation a signalé chez nos confrères de Bbc que des millions d’enfants seraient en danger du fait de la pandémie de covid-19. Juliette Touma soutient qu’environ quinze millions d’enfants de moins de 15 ans n’ont pas encore reçu leurs gouttes de vaccin contre la rougeole.

Vue cette « négligence  » des Etats, elle fait croire que la pandémie de coronavirus pourrait mettre en danger des millions d’enfants dans plusieurs régions du monde, au cas où les campagnes de vaccination sont compromises.

Au mois d’avril dernier, l’Organisation mondiale de la santé avait interpellé les autorités des pays Africains à ne pas mettre de côté, les campagnes de vaccination contre la rougeole, la poliomyélite et des luttes contre le paludisme, malgré l’existence de Covid-19.

L’OMS a averti que le nombre de décès lié au paludisme par exemple pourrait dépasser 700 000 rien que cette année, avant d’exhorter ces pays à ne pas laisser covid-19 éclipser les autres questions de santé.

Source link

Guinee Actus

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *