l’Espagne compte appuyer la Guinée à travers une contribution de 100 000 euros

 l’Espagne compte appuyer la Guinée à travers une contribution de 100 000 euros

Le Royaume d’Espagne compte appuyer la République de Guinée à travers une contribution à hauteur de 100 000 euros pour la lutte contre l’épidémie d’Ebola. L’annonce a été faite ce samedi 27 février 2021, au cours de la remise du matériel médical de protection (25 kgs), au ministère des Affaires étrangères et des Guinéens de l’Etranger. Un aide du gouvernement espagnol envers la Guinée, en faveur de la Croix rouge et le ministère de la santé.

C’est la Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères du Royaume d’Espagne qui a transmis la commission du gouvernement espagnol. Très satisfaite de faire cette livraison d’urgence pour aider à lutter contre l’épidémie d’Ebola, Cristina Gallach a estimé que son pays reste très solidaire avec la Guinée. «Et nous sommes convaincus qu’avec la bonne gestion de nos amis de la Croix rouge avec le gouvernement, il sera possible d’abattre ce problème qui sévit au moment où déjà le Covid a fait un impact. Mais vous trouvez ici la solidarité du peuple et du gouvernement espagnol.»

Cette contribution est une réponse à un appel d’urgence effectué par la fédération internationale de la Croix rouge guinéenne et les pays voisins.

«Nous a apprécions les programmes du ministère des Affaires étrangères qui a planifié une réunion de tous les ministres de la santé de la région pour étudier la problématique d’Ebola. Parce que nous devons être tous dans les mêmes niveaux de préparation. C’est pour cela que la fédération a lancé un appel d’urgence. Nous lançons aussi à tous les autres contributeurs d’emboiter le pas. Nous sommes très satisfaits. La fédération internationale de croix rouge continue à déployer des experts pour être aux côtés de la Croix rouge guinéenne en tant qu’auxiliaire du pouvoir public», a exprimé Dr Twahiru Yuma, délégué de la fédération internationale de Croix rouge en Guinée.

Les équipements octroyés serviront à renforcer les capacités de la Croix rouge guinéenne dans le cadre des enterrements sécurisés et la désinfection des installations sanitaires. Les agents équipés pourraient également procéder à la sensibilisation des communautés pour éviter les contaminations afin d’arrêter rapidement la propagation de cette épidémie.

La délégation espagnole s’est aussi dirigée au ministère des Investissements et des partenariats publics privés. Là, madame Cristina et sa suite ont été accueillies par le ministère Gabriel Curtis et ses collègues du Tourisme, de la Pêche et le ministre délégué à la Présidence de l’agriculture et de l’élevage.

La visite s’est inscrite dans un cadre d’approfondissement des relations bilatérales entre la Guinée et le royaume d’Espagne dans différents secteurs très important pour le développement durable du pays: la Tourisme, l’industrie et la pêche.

«Nous avons évoqué avec elle (la Secrétaire d’Etats des Affaires étrangères, Ndlr), la possibilité d’élargir cette coopération économique avec l’Espagne. Ils nous ont présenté l’opportunité qu’il y a ici en Guinée. Et nous avons demandé si c’était possible dans un futur proche d’organiser une mission économique espagnole ici pour qu’on puisse aller plus de l’avant, présenter et concrétiser sur des projets», martèle le ministre des Investissements et des partenariats publics et privés.

«L’Espagne est très intéressé à accompagner le développement d’un pays avec une telle potentialité et qui a déjà une bonne base dans des secteurs qui ont de grandes opportunités : le secteur du tourisme, de l’agriculture, de la pêche et tout cela dans un cadre de planification politico-public-privé qui nous amène ici à une présence de plus en plus forte des investisseurs, des entrepreneurs espagnols. Je suis très satisfaite de voir les plans d’action dans différents domaines économiques très importants pour le développement du pays», a ajouté Cristina Gallach.

Source link

Guinee Actus

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *