le ministre Me Mory Doumbouya révèle des « manquements graves » et prend des décisions…

 le ministre Me Mory Doumbouya révèle des « manquements graves » et prend des décisions…

Après examen et exploitation rapport annuel d’activité de l’année 2019 par l’Inspection générale des services judiciaires, le nouveau ministre de la Justice, garde des Sceaux, l’avocat Me Mory Doumbouya a relevé des manquements graves dans le fonctionnement des juridictions du pays.

Dans une circulaire publiée, ce lundi 13 juillet 2020, le ministre relève que bon nombre des chefs des juridictions dont les premiers présidents et procureurs généraux des Cours d’appel de Conakry et Kankan n’ont pas encore déposé leurs rapports à la Chancellerie et à l’Inspection générale des services judiciaires.

A l’analyse de la situation carcérale du pays, notamment la Maison centrale de Conakry, a permis à Me Mory Doumbouya de constater la pléthore des prévenus non jugés dont certains depuis des années.

« cette situation, à la fois inadmissible et intolérable, constitue à mes yeux, de graves violations des droits humains voire de déni de justice, de la part de certains magistrats», a dénoncé le ministre de la Justice.

Note circulaire

Source link

Guinee Actus

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *