« La liberté de la presse est essentielle pour le fonctionnement d’un État démocratique»

 « La liberté de la presse est essentielle pour le fonctionnement d’un État démocratique»

Le monde a célébré ce 3 mai 2021, la journée internationale de la liberté de la presse, sous le thème: «Information, comme bien public».

En Guinée, des professionnels des médias sont encore en prison. Face à cette situation, le président de l’UFDG se dit préoccupé par la situation des journalistes incarcérés à la maison d’arrêt de Conakry.

«Les Nations Unies ont fait du 3 mai la journée mondiale de la presse. La liberté de la presse est essentielle pour l’existence et le fonctionnement d’un État démocratique. Elle ne peut vivre que du pluralisme des idées et de la diversité de leur expression.

Publicité

C’est l’occasion de se souvenir des journalistes emprisonnés ou assassinés dans l’exercice de leur métier.

J’ai une pensée profonde pour le journaliste Amadou Diouldé Diallo, illégalement détenu à la maison centrale de Conakry, malgré la dépénalisation des délits de presse.

Le métier de journaliste est un sacerdoce. Il joue un rôle de sentinelle dans la défense de nos droits et libertés. C’est pourquoi toutes les dispositions doivent être prises pour assurer sa sécurité et son indépendance», a écrit Cellou Dalein Diallo sur sa page Facebook.

Source link

Guinee Actus

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *