Katala 224 décerne des satisfecits à plusieurs acteurs

 Katala 224 décerne des satisfecits à plusieurs acteurs

Pour leurs implications dans la riposte contre la pandémie de la Covid-19, apparue en Guinée au mois de mars 2020, la structure Katala 224 a décerné, ce samedi 21 novembre 2020 des satisfecits à plusieurs acteurs, qui se sont démarqués dans la lutte contre la Covid-19. 

La cérémonie s’est déroulée à l’hôtel Kaloum, en présence de plusieurs membres du gouvernement, notamment le ministre de l’hydraulique Papa Koly Kourouma.

La présidence du comité d’organisation de Katala 224, explique comment sa structure a réussi à adapté son concept à la situation sanitaire.
«Katala 224 est une initiative qui date de 2017, ça été initié dans le but d’inspirer la jeunesse. l’exercice que KATALA fait, démontre à suffisamment que la réussite n’est pas résumée à ces trois aspects. La réussite, c’est se fixer des objectifs et de chercher à les atteindre comme les 24 nominés qu’on présente chaque année. Ça peut être cette vendeuse au marché de Koloma, cet administrateur de la poste guinéenne, cet entrepreneur, cet inventeur, la réussite est transversale, Donc, en suivant les parcours des personnes inspirantes, on se retrouve dans la voie. Alors, cette année, la Guinée comme la plupart des pays du monde, est frappée par la pandémie du Covid-19, il a fallu que Katala adapte son concept à la situation sanitaire. Ce qu’on a fait, c’est de penser aux personnes de la riposte. Elles sont ignorées parce qu’au début de la pandémie, elle était caractérisée par une communication assez néfaste. Parce qu’on se concentrait sur les failles de la riposte, plutôt sur ce qui marchait», a souligné madame Haba Eveline Koivogui.

Impliquée dès le début de la pandémie, dans l’acheminement des nourritures aux malades de Covid-19, madame Yansané Fatou Baldé, se dit heureuse d’être parmi ces 28 nominés. Elle s’engage à œuvrer davantage, pour la lutte contre la pandémie mondiale.

«Je le reçois avec beaucoup d’humilité parce qu’au début quand je m’engageais dans la riposte, ce n’était pas en attendant un prix ou une récompense, mais c’était une nécessité qui était là. Et comme c’était une maladie hautement contagieuse qui nécessitait une prise en charge nutritionnelle et cela posait problème, on s’est dit qu’il faut s’engager dans la riposte pour éviter une désertion des structures sanitaires qui allait encore contribuer à propager la maladie.Je me dit qu’il faut que j’en fasse plus. Pendant la période d’Ebola, j’ai reçue une reconnaissance au-delà de la Guinée, jusqu’au Nations-Unies, pour notre engagement. Si après 6 ans, on est encore face à une crise et qu’on a pu être spontanée pour réagir très rapidement, il faut qu’on travaille encore davantage pour la construction d’un système de santé, permettant que quelque soit les circonstances de la crise, qu’on puisse s’en sortir.»

Il faut noter, ce couronnement des héros Covid-19 coïncide à la 4eme saison des trophées Katala 224.



Source link

Guinee Actus

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *