Faya Milimouno dénonce le silence de l’Agence nationale de la lutte contre le phénomène

 Faya Milimouno dénonce le silence de l’Agence nationale de la lutte contre le phénomène

Depuis le lendemain de sa réélection au scrutin présidentiel du 18 octobre 2020, le président Alpha Condé n’a pas caché sa volonté de lutter contre la corruption en Guinée.

Mais, du constat de plusieurs observateurs, il sera difficile pour le chef de l’État, de réaliser cette volonté à l’absence de certaines structures qui puissent assister le gouvernement dans ce sens. Il s’agit notamment de l’Agence nationale de la lutte contre la corruption (ANLC).

S’exprimant sur ce sujet, le président du Bloc Libéral a dénoncé le silence de cette structure.

«Cette Agence nous l’entendons pas, nous apprenons souvent à travers les médias que dans tel ou tel département ministériel il y a eu des milliards qui ont disparu, à l’intérieur du pays dans telle ville, mais nous n’avons jamais entendu cette Agence agir dans le sens d’éclairer la lanterne des Guinéens et faire des enquêtes approfondies, parce qu’il ne s’agit pas de dire tel a détourné pour que cela soit vrai, il faut une enquête sérieuse pour permettre d’aller en profondeur, chercher à mettre du doigt sur la réalité elle-même et c’est ce qui manque pour l’instant à notre pays», a indiqué l’opposant.

Pour lutter efficacement contre la corruption en Guinée, comme le souhaite le président guinéen, Dr. Faya Lansana Milimouno affirme ceci.

«Il faut que nous trouvions une stratégie magique pour que le guinéen puisse bénéficier des ressources du pays», plaide le président du Bloc Libéral.

Source link

Guinee Actus

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *