Entretien avec Alaoudine Barry du RPG

 Entretien avec Alaoudine Barry du RPG

Dans cet entretien qu’il a accordé à notre rédaction ce mardi, 30 juin 2020, Alaoudine Barry, s’est exprimé sur le dernier développement de la situation socio-politique de la Guinée.

Avec ce membre de la cellule de communication du Parti au pouvoir, il était essentiellement question de la prochaine manifestation du FNDC prévue le 8 juillet 2020, l’organisation de la prochaine présidentielle, l’éventuelle candidature d’Alpha Condé, le remaniement ministériel du gouvernement guinéen et l’émergence des jeunes dans la reine politique en Guinée.

Guinée360: Le FNDC projette une nouvelle manifestation pour protester contre la détention de ses militants et contre un troisième mandat d’Alpha Condé. Quelle est votre réaction ?

Alaoudine Barry : Je dis que c’est une façon de sacrifier davantage leurs militants pour la simple raison que nous sommes dans une pandémie totale où le gouvernement est en train de multiplier les efforts pour pouvoir maîtriser le taux de propagation du virus dans le pays. Mais, si l’opposition décide d’aller sacrifier ses militants dans la rue, je pense que c’est aux militants de tirer toutes les leçons.

L’organisation de la prochaine présidentielle domine le débat dans la cité, la CENI propose le 18 octobre pour la tenue du scrutin. Quelle est la position de la mouvance présidentielle ?

Je pense que la CENI a proposé une date qui est légale. La loi prévoit qu’il y ait l’élection présidentielle 90 jours avant l’expiration du mandat du président en exercice. Donc, nous nous sommes prêts à aller vers cette élection, parce que notre base électorale en a vraiment besoin, pour aller réconforter notre position qu’on a déjà annoncée le 22 mars dernier dans le chéquier politique guinéen.

Pendant ce temps, le débat autour d’une éventuelle candidature d’Alpha Condé se poursuit au sein de l’opinion. Qu’est-ce qui explique le fait que le chef de l’État entretient toujours le flou autour de sa candidature selon vous ?

C’est parce que ce n’est pas à lui de s’auto-designer candidat, c’est aux responsables et aux structures du parti de décider qui sera le futur candidat du parti s’il y a lieu de désigner à travers le congrès.

Le congrès du RPG est prévu pour quand ?

Le bureau exécutif est en train de tout mettre en œuvre pour l’organisation de ce congrès. Mais y égard à la crise sanitaire que le pays traverse ça va être un peu compliqué pour le moment de se réunir, nous attendons de voir la direction du vent de la Covid-19.

Vous dites qu’il est trop difficile de se réunir à cause de l’urgence sanitaire, mais vous êtes prêt à aller à l’élection. Comment expliquez-vous cela ?

Parce que les élections auront lieu au mois d’octobre et d’ici octobre nous pensons qu’avec le plan mis en place par le gouvernement guinéen, nous allons en finir avec la maladie d’ici octobre.

Quel regard portez-vous sur le remaniement ministériel du gouvernement guinéen ?

Une confiance totale, avec plus des jeunes hommes et des femmes au sein de ce gouvernement, cela prouve à suffisance que le président de la République est dans la dynamique de rajeunissement et la féminisation de l’administration guinéenne.

Sauf qu’on a appris qu’il y a eu des frustrations au sein des structures des jeunes du parti après la composition de cette nouvelle équipe. Qu’est-ce que vous en savez ?

Je m’inscris en faux. Le RPG arc-en-ciel c’est un parti où la démocratie règne. C’est au sein du RPG que vous voyez des frondeurs qui restent toujours au sein du parti. En 2013 quand la jeunesse n’était pas d’accord avec leurs responsables elle a fermé le siège et elle a protesté. Je vous dis que la jeunesse est résolument engagé derrière son président, respecte son choix et soutient inlassablement ce gouvernement pour l’atteinte des objectifs pour lesquels ils ont été désigné.

Quel est votre avis sur l’émergence des jeunes au sein des partis politiques en Guinée ?

Au sein du RPG nous voyons plus des responsabilités au niveau des jeunes, parce qu’aujourd’hui si vous regardez ceux qui sont impliqués directement dans les activités du parti la majeure partie sont des jeunes. Aujourd’hui c’est la jeunesse qui est le fer de lance au sein du RPG et j’estime que les autres partis doivent s’inspirer de ça.

Dernière question, comment vous avez vécu la réouverture des classes d’examens intervenue ce lundi dans notre pays ?

Nous sommes satisfaits de cette réouverture, et en même temps nous encourageons les différents responsables au plan local qu’ils puissent prendre toutes les mesures nécessaires dans le cadre de la préservation de la santé des élèves et étudiants concernés par cette réouverture ainsi que l’encadrement.

Source link

Guinee Actus

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *