cette innovation des parlementaires guinéens

 cette innovation des parlementaires guinéens

Plusieurs acteurs de différentes formations politiques étaient en échange ce jeudi 25 février 2021, autour des sujets liés au cadre de dialogue et le rajeunissement de la classe politique guinéenne. Un espace offert par des parlementaires à travers Afterwork, dérivé de l’anglais ‘’après le travail’’.

Afterwork est une initiative née d’un constat qui démontre que le dialogue n’existe presque plus en Guinée, selon la porteuse du projet. « Nous nous sommes rendus compte qu’il n’y avait plus de dialogue entre les Guinéens en général. Nous avons passé quelques années de troubles, quelques années très difficiles (…) Donc il était nécessaire de créer un cadre d’échanges entre tous les Guinéens, tous les politiciens de tous les bords confondus », a expliqué honorable Zenab Camara.

L’idée consiste également à créer une plateforme d’échanges avec les jeunes. « Et nous nous sommes dit que c’était dans un cadre convivial, parce que dans la politique, nous avons des débats passionnels. Lorsque nous nous retrouvons dans un cadre convivial entre frères et sœurs, c’est beaucoup plus apprécié », ajoute la député.

Il fallait également avoir l’expérience des plus âgés, a souligné Zenab Camara. « Parce que nous avons tendance de croire que ce sont les jeunes qui peuvent. Les vieux, eux ce qu’ils ont fait, c’est caduc. Donc il est important d’avoir ce dialogue intergénérationnel. Aujourd’hui, nous sommes vraiment unanimes que nous avons tiré de l’enseignement.»
En organisant un événement de ce genre, les initiateurs s’attendent à ce que les gens puissent venir rencontrer les leaders politiques qu’ils ne voient qu’à la télévision et qui puissent venir échanger avec eux, et ce, à chaque deux mois.
« Lorsque nous aurons des projets de loi à l’Assemblée, nous voulons que le débat soit ouvert. Nous voulons amener le débat en dehors de l’hémicycle et permettre aux jeunes de donner leurs pensées par rapport aux lois votées à l’hémicycle. Cela peut enrichir nous, nos argumentaires, nos opinions lors des débats au sein du parlement », poursuit honorable Zenab.

Elle annonce qu’Afterwork sera aussi organisé à l’intérieur du pays afin de créer des émulations. « Les gens ont beaucoup à dire mais ils n’y a pas de débats contradictoires dans notre pays. »

 

 

Source link

Guinee Actus

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *