«C’est inadmissible et inacceptable…» regrette Baadiko

 «C’est inadmissible et inacceptable…» regrette Baadiko

C’est un Mamadou Bah Baadiko très remonté qui s’est exprimé ce lundi 17 mai 2021, sur l’empêchement de Fodé Oussou Foafana, un des vices-presidents du Parti UFDG.

En partance pour Paris, le dimanche dernier pour un contrôle médical, ce responsable de l’UFDG a été bloqué à l’aéroport international de Conakry Gbessia.

Pour l’opposant Bah Baadiko, cela est une violation des libertés démocratiques. «L’interdiction de voyager, voilà une autre situation grave. Normalement, quand quelqu’un ne peut plus se jouir de ses droits de voyager, si la justice lui reproche de quelque chose, on est pas dans un sect d’État, qu’on le lui dise. Maintenant si c’est au moment où il se pointe à l’aéroport qu’il découvre qu’il est interdit de voyager, je trouve que c’est anormal, c’est une violation des libertés démocratiques, c’est absolument anormal et inadmissible», regrette le président de l’Union des Forces démocratiques.

Par la même occasion, le parlementaire est revenu sur la libération la semaine dernière, d’une dizaine de détenus politiques arrêtés lors des évènements post-électoraux de 2020.

L’opposant invite la justice guinéenne à aller au-delà pour que tous ceux qui sont détenus dans les différentes prisons du pays puissent être situés sur leur sort.

« Nous l’avons toujours dit que personne ne doit bénéficier de l’impunité y compris le président de la République. La loi s’applique à tout le monde. Mais, il ne faut pas qu’on nous ramène à ces emprisonnements sans jugement, avec des accusations dont on est incapable de montrer des preuves. Ça ne peut être qu’une bonne chose qu’on libére plus de 30 prisonniers. Mais lorsque nous avons été à la maison centrale avec le chef de file de l’opposition Elhadj Mamadou Sylla, on nous a dit qu’il y avait plus de 360 détenus sans compter ceux qui sont dans les prisons régionales. Donc il faut réellement que la justice fasse son travail pour qu’on sache exactement qu’est-ce qu’on les reproches afin que les enquêtes puisent être menées sur ces événements», a-t-il recommendé.

Source link

Guinee Actus

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *