CAF : Conakry au cœur de la campagne présidentielle | Foot224

 CAF : Conakry au cœur de la campagne présidentielle | Foot224

La course à la présidence de la Confédération Africaine de Football est ouverte. La Guinée focalise l’intérêt des candidats qui s’y succèdent depuis plusieurs semaines.

Le 12 mars prochain, la CAF changera peut-être de président. En lice pour sa propre succession, Ahmad Ahmad fait face à des challengers qui accélèrent leur campagne au fur et à mesure que la date approche. Dans ce lot de candidats, plusieurs ont fait de la capitale guinéenne une destination stratégique pour réussir à s’installer dans le fauteuil présidentiel de l’instance africaine.

Antonio Souaré, président de la FGF et de la zone UFOA A, reçoit depuis plusieurs semaines des hôtes en quête de voix. Sur cinq postulants, trois ont déjà été reçus dans les locaux de la Fédération Guinéenne de Football. Il s’agit du sud-africain Patrice Motsepe, du Sénégalais Augustin Senghor et du Mauritanien Ahmed Ould Yahya. Les deux derniers se sont d’ailleurs succédés cette semaine sur le sol guinéen alors que le premier était lui venu au mois de janvier.

Senghor tout comme Yahya, a exposé son projet au patron de la Féguifoot dont la voix et l’influence devraient leur être utiles dans l’atteinte de leur objectif commun : briguer la tête de la CAF. A tour de rôle, ils ont animé une conférence de presse pour apporter des garanties aux hommes de médias quant à leur engagement à faire de la Confédération Africaine de Football une institution forte et au service du football africain.

Sur les raisons de sa présence en Guinée, Yahya précise : « Le Président Antonio est aujourd’hui incontournable dans le football de notre région, en tant que Président de la Zone 2 de l’UFOA. C’est pourquoi, notre présence auprès de lui est une nécessité pour recueillir ses conseils et ses orientations ». En ce qui concerne son programme, le Mauritanien a insisté sur son désir de supprimer les tours préliminaires pendant les qualifications à la CAN. Il prône également une indépendance totale de la CAF des autres instances comme la FIFA ou l’UEFA.

Même son de cloche chez Senghor pour ce qui est de son choix de venir à Conakry. « Je suis venu chez mon frère et collègue Antonio Souaré, pour recueillir ses conseils et ses orientations, dans la perspective des élections à la CAF dont je suis candidat à la présidence. Avec sa vision large du football africain, il est de mon devoir de m’approcher de lui pour partager ensemble, comme nous le faisons à l’UFOA, cette vision commune » confie le président la Fédération Sénégalaise de Football. Accompagné des internationaux sénégalais Khalilou Fadiga et Elhadj Diouf, Augustin a réaffirmé sa détermination à faire de la CAF une instance avec une nouvelle vision et de nouvelles orientations.

A ce jour, il n’y a que Jacques Anouma de la Côte d’Ivoire et Ahmad Ahmad du Madagascar qui n’ont pas choisi Conakry pour battre campagne. Ils ont encore deux semaines pour le faire, si cela est inscrit dans leur agenda.



Source link

Guinee Actus

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *