Après une semaine de paralysie, la vie reprend peu à peu son cours normal sur la route leprince

 Après une semaine de paralysie, la vie reprend peu à peu son cours normal sur la route leprince

Après plus d’une semaine de tension post-électorale qui a fait plusieurs victimes dans le pays, la vie reprend peu à peu son cours normal dans la capitale guinéenne.

Sur la route le prince, de Hamdallaye à Kagbelen en passant par Bambeto, Cosa et Wanindara, la circulation a repris timidement ce mercredi 28 octobre 2020.

Cependant, les activités notamment commerciales sont toujours à l’arrêt sur cet axe réputé favorable à l’opposition guinéenne. Les boutiques, magasins, pharmacies, banques et stations services sont fermés.

Les véhicules des forces de défense et de sécurité sont toujours visibles sur les points stratégiques pour prévenir éventuellement tout risque de débordement dans cette zone.

Dans les bars cafés et autres points de regroupement, les débats tournent toujours autour de l’élection présidentielle du 18 octobre et la médiation entamée par la communauté internationale dans la crise guinéenne.

Dans la foulée, nous entendons des citoyens qui se réjouissent de la levée du dispositif sécuritaire érigé devant le domicile du candidat de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo.

Partout, il y a les traces des violences enregistrées le lendemain du scrutin présidentiel et les jours qui ont suivis.

Les citoyens qui vivent dans la commune de Ratoma commencent à sortir difficilement de leur confinement avec la peur au ventre à cause des nombreux cas de morts, des dégâts matériels considérables et surtout des arrestations des citoyens qui, pour la plupart, croupissent encore les prisons.



Source link

Guinee Actus

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *