Alpha Condé avait il grimpé au stade de Coleah en 1991? Voici le témoignage du ministre Bantama Sow

 Alpha Condé avait il grimpé au stade de Coleah en 1991? Voici le témoignage du ministre Bantama Sow

A l’occasion du lancement d’un mouvement de soutien à un 3e mandat, le ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine a évoqué le premier meeting organisé par le Rpg en 1991 au Stade de Coleah. Bantama Sow a témoigné un pan de l’histoire politique d’Alpha Condé qui lui a valu le surnom de «Grimpeur».

Selon une version plus étendue sur ce meeting du Rpg en 1991, Alpha Condé opposant d’alors au régime du feu général Lansana Conté avait grimpé le mur du stade de Coleah pour échapper aux forces de l’ordre. Voici ce qui s’était réellement passé ce jour-là, selon Bantama Sow

«Je voudrais retracer un coin de l’histoire du professeur Alpha Condé. Il est rentré définitivement en Guinée le 17 mai 1991. C’était un vendredi entre 10h et midi. De l’aéroport, il a été conduit chez lui à Madina. A 14h, il est parti à la mosquée Fayçal pour la prière du vendredi. Les gens ne l’avaient pas encore vu. Quand ils ont appris qu’Alpha était avec eux à la mosquée, ils se sont précipités sur lui dès après la prière. Ils s’interrogeaient. Le dimanche 19 mai 1991, fut organisé le premier meeting par un parti politique non encore agréé, mais qui a forcé. Ce jour-là, au stade de Coleah, Alpha Condé portait des chaussures de couleur marron, complet kaki et une chemise qui lui serrait le corps.

Personne ne le connaissait. Nous avons donc occupé le terrain de Coleah. C’est Docteur Sow qui était récemment ambassadeur de Guinée en Chine qui avait prononcé le discours de bienvenue. Dès qu’il a commencé, la police antigangs est intervenue parce que le ressemblent n’était pas autorisé. Moussa Bayol 3 était devant et criait vive Alpha Condé. Dès qu’ils ont lancé le premier lacrymogène, il s’était tu. Deuxième gaz, il veut passer par derrière, mais Alpha le bloque. Il saute. Il s’en est suivie une débandade dans le terrain. Heureusement, on ne connaissait pas encore Alpha. Ceux qui connaissent le stade de Coleah savent qu’il y avait une petite sortie vers la route du Niger. Donc Alpha a marché doucement. On avait de gardes corps. Il est sorti tranquillement du stade. Et on avait marché jusqu’à l’abattoir. De là, il avait pris un taxi pour rentrer chez lui. C’est arrivé à Madina que le chauffeur s’est rendu compte que c’était Alpha Condé qui était dans sa voiture.

Maintenant quand on entend les gens dire qu’Alpha a grimpé sur les murs du stade de Coleah, l’histoire existe».



Source link

Guinee Actus

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *