accusé de profanation de tombes, un jeune a été tué par une foule en colère

 accusé de profanation de tombes, un jeune a été tué par une foule en colère

Les faits se sont produits dans la sous-préfecture de Kintinian localité située à 35 kilomètres de Siguiri. Selon notre source, le jeune homme tué serait accusé de profanation de tombe dans un cimetière de la place situé dans le quartier populaire de Hermankono.

Arrêté et conduit à la gendarmerie pour des fins d’enquêtes, le présumé coupable a été retiré de là avant d’être tué par une foule en colère qui l’attendait déjà dans la cour de la gendarmerie de Kintinian.

«les tombes sont tout le temps profanées dans ce cimetière mais personne ne sait qui est le coupable. Il y a plus de 20 tombes qui ont été profanées et cela fait 3 à 4 ans. L’intéressé était recherché mais c’est ce dimanche qu’il a été arrêté par les jeunes du quartier. Il a été conduit par ceux qui l’ont mis aux arrêts à la gendarmerie mais d’autres ont demandé de lui sortir de là, les gendarmes ne pouvaient plus rien car il y avait trop de débordement. C’est ainsi le jeune homme a été battu à mort non loin de la gendarmerie», a expliqué un témoin qui a assisté à la scène.

Billy Nankouman Keita, correspondant de Guinee360

Source link

Guinee Actus

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *